Nage avec les sirènes (Paris !)

Suivre ton bras, toucher ta bouche

Être toi par où je te touche

Et tout le reste est des idées


Aragon d'un côté et Annabelle de l'autre, c'est vous dire mon cœur qui tremble. Je me remet des fêtes : peu de fatigue, beaucoup de mots, des souvenirs en quantité. Les bras que j'ai connu, qui m'enserrent encore les nuits où je dors seule. Des poitrines comme autant d'oreillers à 37,5 celsius. Ma valise grossit : La semaine prochaine, c'est Paris.


Je viens à Paris, à l'origine, pour croiser une personne qui m'est chère. J'espère qu'elle pourra se libérer. Clin d’œil à toi si tu me lis.


Au passage, je croise ma fabuleuse amie A., que certains de mes proches ont déjà le plaisir de connaître. C'est blotties dans de l'eau chaude, un joli jacuzzi, à grignoter des sushi que vous nous nous roulerons ensemble et épanouies. Un beau séjour en perspective !


Venez donc lire nos aventures sur Twitter !


Je vous embrasse chaudement,


Anaïs

1,367 views